L'explorateur
L'explorateur
Recherche par secteur
Recherche par critères
OPTIMISER SON CV
PERFECTIONNER
SA LETTRE DE MOTIVATION
RÉUSSIR SON ENTRETIEN
DE RECRUTEMENT
PERFORMER
SUR L’APRÈS ENTRETIEN
FAIRE DE SON HANDICAP
UN ATOUT

OPTIMISER SON CV

Respecter les codes de l’en-tête

Une entête structuré qui répond aux "codes" donne le ton d'un CV de qualité.

Prénom Nom (dans cet ordre)
Coordonnées
Mobilité
Permis
Date de disponibilité
(durée de préavis le cas échéant)
Synchrone - en-tête et titre
Utiliser des mots clés pour multiplier les chances de matching avec les recherches des recruteurs, en privilégiant la formule Fonction + Expertise

Structurer le corps du CV

Une mise en forme réfléchie, une recherche graphique qui vous ressemble valorise votre CV et peut faire la différence.

Pour les jeunes diplômés :
commencer par la formation puis les expériences professionnelles et les informations complémentaires
Synchrone - format linéaire
Synchrone - format 2 colonnes
Pour les confirmés :
débuter par les compétences clés, puis les expériences professionnelles et enfin la formation et les informations complémentaires
Synchrone - format linéaire
Synchrone - format 2 colonnes

Sélectionner ses compétences clés

Le recruteur cherche à la lecture du CV des mots-clés, aidez-le !

  • Choisir 3 ou 4 domaines seulement et indiquer les éléments maîtrisés en leur sein
  • Proposer des mots clés et éviter d’alourdir le corps du CV avec un contenu trop important ou trop rédigé
  • Mettre en avant les compétences en adéquation avec le poste visé
  • Préciser si possible le niveau de compétence pour chaque item avec une échelle de valeurs

Travailler ses expériences professionnelles

Des missions structurées et détaillées permettent aux recruteurs de se projeter et d'identifier les compétences mobilisées.

  • Mentionner les dates et le type de contrat, le poste occupé et le service intégré, le nom de l’employeur et son secteur d’activité
  • Pour chaque expérience, indiquer les grands domaines d’intervention et une synthèse des missions réalisées. Utiliser des verbes d’action et si possible des métriques (volume, temps, ressources, etc.), véritables indicateurs de performance
  • Périodes « creuses » : ne pas chercher à les dissimuler. Mieux vaut exposer clairement les faits (chômage, maternité, congés sabbatique, etc.) et indiquer comment cette période a été mise à profit (auto-formation, veille, etc.)

Valoriser un stage / une alternance

Des expériences à part entière qu'il faut valoriser sur son CV, surtout pour les jeunes diplômés !

  • Etre précis sur le domaine d’activité et les missions confiées
  • Mettre en avant les missions en lien direct avec le métier ou le domaine d’activité visé, ainsi que les résultats obtenus

PERFECTIONNER
SA LETTRE DE MOTIVATION

Rédiger une lettre sur-mesure

Lire attentivement l’annonce pour identifier les attentes et besoins de l’employeur : missions et critères de sélection
Analyser son parcours et les compétences mobilisées dans les précédentes expériences afin de les mettre en correspondance avec le savoir-faire attendu pour le poste visé
Dans le cadre d’une candidature spontanée, se renseigner sur l’entreprise et son secteur d’activité pour démontrer l'intérêt à l’intégrer

Soigner le contenu

Utiliser un style direct : 1 idée ou 1 argument par phrase
Reprendre les mots clés de l’annonce et du site corporate de la société, sans pour autant les utiliser tous sans fondement
Illustrer chacun des propos en les replaçant dans leur contexte

Structurer la mise en forme

  • Choisir une police moderne qui corresponde à l’image de l’entreprise (s’inspirer de ses communications)
  • Privilégier un corps de police de 10 à 12 points et un interligne d’un point minimum
Synchrone - en-tête
alt.apply.tricks.corps

1Phrase d’accroche : introduction engageante, elle doit être concise et démontrer que son profil correspond au poste proposé ou a un besoin de l’entreprise (attention : ne pas paraître trop sûr de soi dans cette accroche)

21er paragraphe : justifier de la compréhension du poste et des challenges de l’entreprise, démontrer sa plus-value avec des arguments, réalisation, contextes, vécus (etc.) et si possible éviter la redondance avec le CV

32ème paragraphe : démontrer sa motivation et les opportunités à venir d’une collaboration

4Conclusion : proposer un entretien et finir sur une formule de politesse classique, ni trop familière, ni trop révérencieuse

Accompagner la lettre d’un e-mail efficace

  • 10 à 15 lignes de discours synthétique, organisé et clair pour mettre en avant sa valeur ajoutée
  • Utiliser des mots clés pour exposer sa motivation, les bénéfices d'une future collaboration et ainsi l’intérêt pour l’entreprise d'une rencontre en entretien
  • Ne pas réintégrer les mêmes éléments que dans la lettre de motivation sauf si l'on opte pour un mail de motivation, qui reprend l’intégralité de la lettre (en lieu et place de la pièce-jointe)
  • Soigner l’objet du mail en indiquant l’intitulé et la référence de l’offre
  • Privilégier le format PDF pour la lettre en pièce-jointe

RÉUSSIR SON ENTRETIEN
DE RECRUTEMENT

Bien se préparer en amont

  • Récolter un maximum d’informations sur l’entreprise notamment via les sites Internet de la société
  • Etudier le poste à pourvoir via l’annonce et en consultant les profils Viadeo ou LinkedIn d’une personne occupant le même poste dans la société visée
  • Se renseigner sur la ou les personnes rencontrés (par exemple grâce aux réseaux sociaux professionnels), afin d’adapter son discours :
    Un recruteur des fonctions RH cherchera à évaluer le potentiel sur le long terme et le savoir-être
    Un opérationnel sera plus sensible au savoir-faire immédiat sur les missions du poste
  • Préparer une pochette regroupant plusieurs dossiers de compétences (3 à 5), l’offre d’emploi, un bloc note et deux stylos
  • S'entraîner à l’oral pour proposer une présentation fluide, précise et structurée

Se tester sur les questions types

Parlez-moi de vous
Pourquoi avoir choisi notre entreprise ?
Pourquoi cette offre a retenu votre attention ?
Comment envisagez-vous votre carrière ?
Parlez-moi de votre dernière expérience
Quels sont vos points forts ?
Quels sont vos axes d’amélioration ?
Parlez-moi de vous

Le recruteur cherche à mieux vous connaître au travers de votre parcours.

  • Structurer sa pensée, allez à l’essentiel
  • Vous êtes jeune diplômé :
    Commencez par votre parcours de formation et décrivez-le de manière chronologique
    Exposez vos choix de stage et alternance en démontrant leur pertinence
    Mettre en avant les apports de ce parcours (formation, stage, alternance) à rapprocher des missions du poste visé
    Démontrer la logique et la cohérence de vos choix quel que soit votre parcours
  • Vous êtes expérimenté :
    Indiquer votre dernier diplôme (sans détailler forcément tout votre parcours scolaire)
    Exposez vers quel choix de carrière il vous a orienté
    Présenter vos expériences professionnelles de manière chronologique
    Mettre en lumière vos principales compétences, notamment celles requises pour le poste
Pourquoi avoir choisi notre entreprise ?

L’objectif du recruteur est d’évaluer votre intérêt pour le poste et l’entreprise

  • Rensiegnez-vous sur l’entreprise (cf. Avant l’entretien)
  • Complétez vos connaissances en posant des questions
Pourquoi cette offre a retenu votre attention ?
  • Démontrez votre compréhension du poste et votre motivation
  • Appuyez votre discours sur des éléments concrets et des exemples de missions antérieures correspondants aux prérogatives du poste
Comment envisagez-vous votre carrière ?

Le but du recruteur est de déterminer si votre souhait de carrière est structuré (étapes, objectifs, etc.)

  • Renseignez-vous sur le métier, ses missions et possibilités d’évolution
  • Définissez les missions que vous souhaitez réaliser et dans quel cadre
  • Posez des questions pour démontrer votre souhait de collaboration de long terme
Parlez-moi de votre dernière expérience

Le recruteur souhaite identifier si elle vous a permis de développer vos compétences et de définir dans quel cadre vous vous épanouissez professionnellement

Quels sont vos points forts ?
  • Identifiez les points clés de votre profil et comment vous les avez exploités
  • Argumentez-les par des exemples, retours de supérieurs ou collègues
  • Soyez prêt mais n’en faites pas trop au risque de paraître prétentieux
Quels sont vos axes d’amélioration ?

Le recruteur teste votre capacité d’auto-évaluation et comment vous utilisez cette analyse

  • Démontrez votre capacité à évaluer vos points faibles, que vous argumentez et accompagnez d’exemples
  • Indiquez comment vous travaillez ou allez oeuvrer sur leur amélioration

Etre efficace pendant l’entretien

  • Faire bonne impression : les 5 premières minutes sont décisives ; soigner sa démarche, sa présentation, son discours
  • Rester à l’écoute, souriant et soi-même
  • Personnaliser son discours afin de démontrer l'intérêt pour l’entreprise et le poste : la candidature est réfléchie, ce n’est pas le fruit du hasard
  • Créer une interaction avec le recruteur en posant des questions sur le poste et l’entreprise

Conclure stratégiquement

  • Questionner le recruteur sur la suite du process et l'estimation du délai de retour
  • Proposer de transmettre des informations complémentaires (exemples de travaux, lettres de recommandation, etc.)
  • Remercier l'interlocuteur et lui mentionner sa disponibilité pour tout complément d’information

PERFORMER
SUR L’APRÈS ENTRETIEN

Optimiser son e-mail de remerciement

Marquer des points et rester en contact avec le recruteur

  • Faire court : 5 à 10 lignes
  • Adresser le courrier aux personnes rencontrées dans les 48h suivant l’entretien
  • Remercier l'interlocuteur pour son temps et la qualité des échanges
  • Réitérer l'intérêt pour le poste et sa motivation à rejoindre l’entreprise
  • Synthétiser les idées fortes de l’entretien en utilisant le champ lexical du recruteur
  • Mettre en avant la compréhension des enjeux
  • Intégrer des références à contacter parmi les précédents postes

Choisir le bon timing de relance

  • Si le recruteur a spécifié un délai de retour, le contacter le lendemain de la fin de ce-dernier
  • Si aucun délai n’a été mentionné, relancer le recruteur une semaine après l’entretien
  • Resituer en introduction le poste visé et la date de l’entretien
  • Indiquer vouloir faire le point sur l’avancement du process de recrutement
  • Profiter de l'appel pour réitérer sa motivation et sa disponibilité

FAIRE DE SON HANDICAP
UN ATOUT

Présenter son handicap sur son CV

90 % des handicaps sont invisibles – La majorité des titulaires d'une RQTH ne la mentionne pas dans leur dossier de compétences, or les politiques de diversité et de développement de l’emploi favorisent l’embauche et l’insertion des personnes en situation de handicap bien connues aujourd’hui des recruteurs.

  • Pourquoi mentionner son handicap ?
    Le handicap est un facteur de diversité et de richesse que les entreprises souhaitent cultiver dans leur politique RH et sociale
    Si le handicap nécessite un aménagement, celui-ci pourra être envisagé dès la prise de poste
  • Comment indiquer son handicap ?
    Le mentionner en en-tête de CV dans l’Etat Civil
    Indiquer la possession d'une RQTH
    Préciser la nature du handicap et l’aménagement de poste nécessaire le cas échéant, ou au contraire si aucun aménagement n’est requis

Evoquer son handicap lors de l’entretien

  • Parler de son handicap de manière transparente, sans en faire le sujet central de l’entretien : vous êtes là avant tout comme potentiel collaborateur
  • Se préparer aux questions que pourrait avoir le recruteur : disposez-vous d’une RQTH ? Quelle est l’origine de votre handicap ? Quelle est la nature de votre handicap ?
  • Y répondre directement et simplement, elles permettront à l'interlocuteur d’évaluer les meilleures conditions d’accompagnement